Consommation d'alcool et de drogues pendant la semaine d'orientation

Date de début :
20 août 2018
Type de communication :
Mise à jour
Sous-catégorie :
Médicaments
Source :
Santé Canada
Problème :
Renseignements importants en matière d'innocuité
Public :
Grand public
Numéro d’identification :
RA-64330

Problème

OTTAWA – Pour les étudiants qui entrent à l’université ou au collège au Canada, la semaine d’orientation est une période exaltante leur permettant de découvrir leur nouvelle école et d’apprendre à connaître leurs camarades de classe et les autres étudiants des résidences. Si les fêtes organisées pendant la semaine peuvent être très divertissantes, elles peuvent aussi présenter des risques pour la sécurité, surtout en ce qui concerne la consommation d’alcool et de drogues.

Vous avez probablement déjà entendu parler des risques liés à la consommation d’alcool. Toutefois, il se peut que vous soyez moins au courant des risques associés à la consommation de drogues. Vu la crise des opioïdes qui sévit actuellement au Canada, le gouvernement du Canada poursuit ses efforts pour faire connaître les dangers de la consommation de drogues et informer les gens sur les signes d’une surdose d’opioïdes.  

Voici quelques conseils qui peuvent réduire les risques liés à la consommation de drogues et d’alcool.

Ce que vous devrez faire

  • Sachez que toute drogue illicite peut contenir d’autres substances dangereuses, telles que du fentanyl et du carfentanil, qui peuvent entraîner une surdose, voire la mort.
  • Gardez à l’esprit que la consommation de drogue, de médicaments ou d’alcool peut accroître le risque d’agression sexuelle.
  • Surveillez votre verre en tout temps et n’acceptez pas de verre, même pas d’eau, d’un étranger.
  • Ne mélangez pas de drogue avec d’autres drogues ou avec de l’alcool.  
  • Ne consommez pas de drogue seul et restez avec des amis ou des personnes en qui vous avez confiance.
  • Si vous décidez de consommer des drogues et que vous les vérifiez à l’aide d’une trousse d’analyse, sachez que les trousses comportent des limites quant à la détection des substances dangereuses.
  • Soyez conscients des dangers des drogues et de l’alcool.

Sachez reconnaître les signes d’une surdose d’opioïdes

Il y a eu environ 4 000 décès apparemment liés aux opioïdes au Canada en 2017, comparativement à 3 000 en 2016. Sachez reconnaître les signes d’une surdose d’opioïdes :

  • difficulté à rester éveillé, à marcher ou à parler;
  • pupilles très petites;
  • peau froide et moite;
  • respiration lente et faible;
  • bruits de suffocation;
  • somnolence extrême ou incapacité à se réveiller.

Si une personne semble mal en point et que vous pensez qu’elle a fait une surdose :

  • Ne la laissez pas seule. Restez auprès d’elle et demandez immédiatement de l’aide aux bénévoles de la semaine d’orientation et aux autres responsables en cas d’urgence.
  • Composez le 9-1-1 ou la ligne d’urgence locale si vous pensez qu’une personne fait une surdose d’alcool ou de drogues
  • Si vous, ou quelqu’un que vous connaissez, consommez des drogues, ayez de la naloxone sur vous, car cette substance peut renverser temporairement les effets d’une surdose d’opioïdes. Si quelqu’un est victime d’une surdose, suivez les directives fournies sur la trousse et administrez la naloxone immédiatement. Bon nombre de pharmaciens, d’organismes communautaires et de services de santé publique offrent une formation sur l’utilisation de la naloxone. Son administration ne nuira pas à la personne même si elle ne fait pas de surdose.
  • Restez sur place jusqu’à l’arrivée des secours. La Loi sur les bons samaritains secourant les victimes de surdose protège les personnes qui demandent de l’aide d’urgence dans le cas d’une surdose, contre les accusations de possession simple de drogues et certaines violations des conditions liées à la possession simple.

Organisateurs des campus et responsables des collèges et des universités

Donnez aux bénévoles et aux organisations d’étudiants des conseils pouvant réduire les risques liés à la consommation de drogues et d’alcool. Plusieurs ressources, dont la carte portefeuille sur les surdoses d’opioïdes, peuvent être commandées gratuitement auprès de Santé Canada. Servez-vous-en et distribuez-les à grande échelle. Vous pouvez sauver une vie.

Pour en savoir plus, consultez Canada.ca/opioides. Ensemble, nous pouvons mettre #FinAuxSurdoses.

Renseignements aux médias

Santé Canada
613-957-2983

Renseignements au public

613-957-2991
1-866-225-0709