Polluants provenant des meubles et des matériaux de construction

Les produits domestiques comme les meubles, les matelas, les armoires, les matériaux de construction, le papier peint, les produits nettoyants et les colles peuvent dégager des gaz dans l'air intérieur. C'est ce qu'on appelle des « émanations de gaz ». De plus, les isolants qui contiennent de l'amiante et la peinture qui renferme du plomb peuvent libérer des poussières s'ils sont déplacés ou enlevés au cours de travaux de rénovation.

Renseignez-vous sur les risques pour la santé et les précautions à prendre pour réduire les polluants qui proviennent des produits ménagers et des matériaux de construction.

Le saviez-vous?

D'anciens matériaux de construction présents dans votre maison peuvent présenter un risque pour la santé s'ils sont déplacés, car ils contiennent des substances comme de l'amiante ou du plomb. Soyez prudent lorsque vous faites des rénovations ou des réparations afin de ne pas compromettre la santé des membres de votre famille.

Amiante

L'amiante est le nom générique de plusieurs minéraux fibreux que l'on retrouve à l'état naturel dans les formations rocheuses un peu partout dans le monde. Comme les fibres sont résistantes et ininflammables, elles ont été beaucoup utilisées par le passé pour ignifuger, renforcer et isoler des bâtiments. L'amiante peut être présent dans l'isolation, le parement extérieur ou les carreaux de plafond et de sol, surtout dans les maisons anciennes.

Risques pour la santé

L'amiante ne présente un risque pour la santé que si des fibres se retrouvent dans l'air que vous respirez. Lorsqu'elles sont inspirées en grandes quantités, les fibres d'amiante peuvent causer :

  • l'amiantose (formation dans les poumons de tissus cicatriciels qui gênent la respiration)
  • le mésothéliome (forme rare de cancer de la paroi thoracique ou de la cavité abdominale)
  • le cancer du poumon

Le lien entre l'exposition à l'amiante et d'autres types de cancer est moins évident. Le tabagisme, combiné à l'inhalation d'amiante, vous rend beaucoup plus vulnérable au cancer du poumon.

Conseils de sécurité

Si les fibres d'amiante sont scellées ou solidement liées dans un produit, comme un revêtement mural ou des carreaux de sol, il n'y a pas de risque majeur pour la santé. Très denses, ces produits laissent échapper peu de fibres dans des conditions d'usage normales. Cependant, si ces produits sont coupés ou endommagés, des fibres peuvent s'en dégager.

  • Embauchez un professionnel. Si vous prévoyez faire des rénovations et que, selon vous, des matériaux ayant servi à la construction de votre maison (isolant, parement extérieur et des carreaux de sol ou de plafond) pourraient renfermer de l'amiante, communiquez avec un professionnel de l'amiante qualifié. Il pourra effectuer les analyses nécessaires et exécuter les travaux en toute sécurité.
  • N'essayez jamais d'enlever vous-même un isolant qui contient de l'amiante. Embauchez plutôt un professionnel de l'amiante qualifié dans ce domaine.

Voir aussi :

Produits ignifuges (PBDE)

Les produits ignifuges à base de polybromodiphényléthers (PBDE) sont des substances chimiques d'origine humaine ajoutées à divers produits de consommation pour les rendre moins inflammables.

Les produits ignifuges à base de PBDE sont ajoutés à certains plastiques, à du matériel électrique et électronique, à des meubles rembourrés, à des textiles non destinés à la confection de vêtements et à des produits en mousse.

On détecte des PBDE dans l'environnement et dans l'organisme humain, y compris dans le lait maternel. Même si elles sont très faibles chez l'humain, les concentrations ont augmenté avec le temps, et elles sont plus élevées chez les Nord-Américains que chez les Européens.

Risques pour la santé

Chez les humains exposés à des PBDE, l'existence de problèmes de santé n'est pas clairement établie.

Des études sur des rats et des souris exposés aux PBDE ont révélé que ces substances avaient des effets sur le développement comportemental, le développement du système nerveux ainsi que sur le foie et la thyroïde. Selon des études restreintes, les PBDE pourraient causer le cancer chez les animaux de laboratoire. Les animaux avaient toutefois été exposés à des concentrations beaucoup plus fortes que celles auxquelles les humains sont exposés au Canada.

Conseils de sécurité

Si les produits ignifuges à base de PBDE vous préoccupent :

  • Faites souvent le ménage. Des PBDE peuvent être présents dans la poussière de maison. Cela est particulièrement important si vous avez de jeunes enfants qui sont davantage en contact avec la poussière lorsqu'ils jouent par terre ou sur les meubles.
  • Couvrez ou remplacez tous les sous-tapis ou les coussinets de mousse exposés. Cela s'applique tant aux meubles rembourrés qu'aux sièges d'auto.

Formaldéhyde

Le formaldéhyde est un gaz incolore couramment utilisé dans le monde entier en guise de désinfectant et d'agent de conservation. Il est également employé dans de nombreux produits ménagers et matériaux de construction. Lorsqu'il est présent à des niveaux élevés dans l'air, il dégage une odeur âcre.

Le formaldéhyde se retrouve à de faibles taux dans toutes les maisons et tous les immeubles canadiens. Les principales sources de formaldéhyde dans l'air intérieur sont les suivantes :

  • la fumée du tabac
  • la fumée des poêles à bois et des foyers
  • les émanations de véhicules des garages adjacents
  • les peintures au latex, les colles, les adhésifs, les vernis et les laques
  • le papier peint, le carton et les articles en papier
  • les détergents à vaisselle, les assouplissants textiles, le cirage à chaussures et les nettoyants à tapis
  • certains cosmétiques (vernis et durcisseurs à ongles)
  • les tissus infroissables (pour rideaux, draps et vêtements)
  • les meubles, les armoires et les matériaux de construction (faits de panneaux de particules, de panneaux de fibres à densité moyenne, de bois dur, de panneaux de contre-plaqué et certains plastiques moulés)

Risques pour la santé

Le formaldéhyde est un irritant. Une exposition à court terme à des taux élevés de formaldéhyde peut causer des sensations de brûlure aux yeux, au nez et à la gorge. L'exposition à long terme à des taux modérés de formaldéhyde peut être associée à des problèmes respiratoires et à des allergies, en particulier chez les enfants.

Dans le cas des travailleurs industriels qui sont régulièrement exposés à des taux élevés, le formaldéhyde peut causer le cancer de la cavité nasale. Les taux de formaldéhyde dans les maisons canadiennes sont bien en-deçà des niveaux susceptibles de provoquer le cancer.

Conseils de sécurité

Réduisez le taux de formaldéhyde à l'intérieur de votre maison en suivant ces conseils :

  • Ne laissez personne fumer dans votre maison. Faites de votre maison et de votre voiture des environnements sans fumée.
  • Gardez les émanations à l'extérieur. Ne faites pas tourner de moteurs, comme celui d'un véhicule, d'une tondeuse ou d'une souffleuse à neige, dans un garage attenant ou près des portes et des fenêtres.
  • Entretenez les poêles et les appareils de chauffage au bois. Consultez Évitez la fumée de bois pour obtenir des conseils de sécurité.
  • Recherchez des produits sans formaldéhyde ou à faible teneur en formaldéhyde. Renseignez-vous avant d'acheter.
  • Lavez les vêtements et les draps infroissables avant de les utiliser. Faites aérer les produits, comme les rideaux infroissables, avant de les emporter dans votre maison.
  • Produits de bois aggloméré imprégné. Procurez-vous des meubles ou des armoires de bois aggloméré recouverts de plastique stratifié ou d'un revêtement de plastique de tous les côtés. Ou scellez-les vous-même à la maison.
  • Aérez. Veillez à ce qu'il y ait une bonne ventilation durant les grands travaux de peinture ou de vernissage, ou quand il s'agit d'installer de la moquette en utilisant de la colle ou un adhésif.
  • Contrôlez les taux d'humidité à l'intérieur de votre maison. Lorsque les taux d'humidité sont élevés, les produits ont tendance à libérer plus rapidement du formaldéhyde dans l'air.

Voir aussi :

Plomb

Le plomb est un métal mou qui a été largement utilisé dans l'industrie des matériaux de construction. Il peut se trouver dans la poussière de maison, dans l'air intérieur ainsi que dans les peintures à base de plomb et les tuyauteries plus anciennes. Il peut également être présent dans le matériel d'artiste, dans les bijoux de fantaisie ainsi que dans le cristal et la glaçure au plomb des pièces de céramique et de poterie.

Le plomb est extrêmement toxique, surtout pour les jeunes enfants. Il peut s'accumuler dans les os et les organes humains et il a été lié à l'anémie ainsi qu'à de nombreux troubles du développement.

Pour savoir comment vous protéger, consultez :

Composés organiques volatiles (COV)

Les composés organiques volatiles (COV) sont une gamme étendue de produits chimiques qui contiennent du carbone et de l'hydrogène. Les sources de COV dans l'air intérieur sont nombreuses. Mentionnons :

  • la fumée de cigarette
  • les produits domestiques (comme les assainisseurs d'air et les meubles)
  • les gaz d'échappement des véhicules
  • les matériaux de construction (comme les vernis et les colles)
  • les produits d'hygiène personnelle (comme les fixatifs pour cheveux et les vernis à ongles)

Risques pour la santé

Certains COV sont plus toxiques que d'autres. Il y en a qui n'ont pas d'effets recensés sur la santé, tandis que d'autres sont des cancérogènes connus (comme le benzène). Bien que la plupart des COV comportent probablement peu de risques pour votre santé aux taux couramment présents dans les maisons, on ne connaît pas les effets sur la santé de l'exposition à ces substances chimiques sur une longue période de temps.

Le risque pour la santé, s'il y en a un, dépendra des taux auxquels vous êtes exposé, de la durée de votre exposition et de votre sensibilité individuelle à la substance chimique. Comme votre risque s'accroît avec l'exposition, il serait bon de réduire, si possible, les taux de COV par mesure de précaution.

Conseils de sécurité

Réduisez le taux de COV dans votre maison en suivant ces conseils :

  • Ouvrez les fenêtres. Veillez à ce qu'il y ait une ventilation suffisante pendant les grands projets de peinture ou de vernissage ou pendant l'installation de moquette avec de la colle ou un adhésif.
  • Choisissez si possible des produits à faibles taux d'émissions. Certains produits (comme les vernis) qui sont étiquetés comme des produits à faibles taux d'émissions dégagent moins de COV.
  • Préférez les atomiseurs aux aérosols, dans la mesure du possible. Les produits d'hygiène personnelle sans agents propulseurs (présents dans les aérosols) contiennent moins de COV.
  • Interdisez aux gens de fumer à l'intérieur. Comme la fumée secondaire contient plusieurs COV, faites de votre maison et de votre voiture des environnements sans fumée.
  • Éteignez les moteurs. Ne faites par tourner de véhicules ou de moteurs à essence dans un garage attenant et gardez la porte entre votre maison et votre garage fermée. Les gaz d'échappement contiennent plusieurs COV ainsi que d'autres polluants.
  • Entreposez les carburants adéquatement. Rangez l'essence ou les autres carburants qui peuvent libérer des COV dans des contenants prévus à cette fin. N'entreposez pas d'essence dans votre maison.
  • Utilisez les produits chimiques selon le mode d'emploi. Suivez toutes les consignes de sécurité et les directives d'utilisation qui figurent sur l'étiquette, y compris la marche à suivre pour se débarrasser des produits en trop ou non désirés.
Date de modification :