Conseils sur la salubrité des fruits et des légumes frais

Les fruits et les légumes forment l'arc le plus grand de l'arc-en-ciel du Guide alimentaire canadien. Une nutrition saine et riche en fruits et légumes peut aider à réduire le risque de développer certains types de cancer. Selon le Guide alimentaire canadien, manger au moins un fruit ou un légume à chaque repas et pour la collation vous permettra de consommer la quantité de fruits et légumes recommandée quotidiennement.

Bien que les aliments que nous consommons au Canada soient parmi les plus sûrs au monde, des aliments contaminés par des bactéries, des virus et des parasites (pathogènes d'origine alimentaire) peuvent vous rendre malades. Des milliers de Canadiens sont victimes d'intoxications alimentaires chaque année. Étant donné que de nombreux fruits et légumes frais sont consommés à l'état cru, il est très important de manipuler ces produits en toute sécurité et d'en prévenir la contamination par des microorganismes néfastes. Protégez votre famille contre les intoxications alimentaires en suivant quelques règles simples.

Sur cette page :

Risques pour la santé

Les fruits et les légumes frais ne contiennent pas naturellement de microorganismes (bactéries, parasites ou virus) qui peuvent causer une maladie d'origine alimentaire. Cependant, durant la culture, ils peuvent être contaminés par le sol, de l'eau contaminée, des animaux sauvages ou domestiques ou du fumier mal composté. Les fruits et les légumes frais peuvent aussi entrer en contact avec des microorganismes nuisibles s'ils ne sont pas manipulés, rangés et transportés correctement. Ils peuvent aussi être contaminés s'ils entrent en contact avec des aliments crus, tels que viandes, volaille, fruits de mer, ainsi que leur jus. Cette contamination peut se produire au supermarché, dans le panier d'épicerie, dans le réfrigérateur ou encore sur le comptoir de cuisine ou la planche à découper.

Le saviez-vous?

Une alimentation saine faible en gras saturés et en gras trans peut réduire le risque de maladie cardiaque et favoriser votre santé globale et votre vitalité.

Au Canada, des éclosions de ce type de maladies d'origine alimentaire ont été liées à la consommation de cantaloups, de tomates, de légumes feuillus (laitue iceberg, épinard, mélange de salade précoupée et prête à manger, etc.) et d'herbes fraîches telles que le basilic.

Les groupes les plus vulnérables sont les femmes enceintes, les enfants de moins de cinq ans, les adultes de plus de 60 ans et les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Si vous pensez être victime d'une maladie d'origine alimentaire, vous devriez consulter un professionnel de la santé et communiquer avec le service de santé publique de votre région le plus tôt possible.

Conseils sur la salubrité

Bien que plusieurs efforts soient déployés à la ferme et à l'épicerie pour assurer la salubrité des fruits et des légumes frais, le consommateur peut prendre d'autres mesures à la maison pour prévenir les maladies d'origine alimentaire. La manipulation, la préparation et l'entreposage convenables des fruits et des légumes permettront au consommateur de profiter des avantages sains de ces aliments et contribueront à prévenir les maladies d'origine alimentaire. Protégez votre famille en suivant les conseils sur la salubrité ci-dessous.

Achat

  • Prenez les aliments réfrigérés ou congelés juste avant de passer à la caisse.
  • Examinez soigneusement les fruits et les légumes et évitez d'acheter ceux qui sont meurtris ou abîmés.
  • Si vous achetez des fruits ou des légumes précoupés ou prêts-à-manger, assurez-vous qu'ils ont été adéquatement réfrigérés (à 4 °C ou moins). Ils doivent être placés dans un contenant réfrigéré plutôt que simplement déposés sur de la glace.
  • Séparez les fruits et les légumes frais de la viande, de la volaille et des fruits de mer dans votre chariot et vos sacs.
  • Lavez fréquemment vos sacs réutilisables.

Réfrigération

Il est extrêmement important de conserver au froid les aliments froids et de garder au chaud les aliments chauds afin d'éviter que leur température n'atteigne la « zone dangereuse » où les bactéries peuvent proliférer rapidement et provoquer une maladie d'origine alimentaire.

  • Lorsque vous arrivez à la maison, réfrigérez rapidement les fruits et les légumes frais qui doivent l'être. Cela comprend tous les produits précoupés et prêts à manger. Demandez à votre épicier si vous n'êtes pas certains des produits qui doivent être réfrigérés.
  • Lorsque vous réfrigérez des fruits et des légumes, maintenez-les loin de la viande, de la volaille, des fruits de mer et de leur jus.
  • Assurez-vous que la température du réfrigérateur est réglée à 4 °C (40 °F) ou moins. Vous garderez ainsi vos aliments hors de la zone dangereuse, qui se situe entre 4 °C (40 °F) et 60 °C (140 °F), où les bactéries peuvent proliférer rapidement.

Nettoyage

  • Lavez-vous les mains avec de l'eau chaude savonneuse pendant au moins 20 secondes.
  • Coupez et jetez toutes les parties meurtries ou abîmées, car des bactéries néfastes peuvent s'y développer. Assurez-vous de nettoyer votre couteau à l'eau chaude savonneuse avant de le réutiliser.
  • Lavez à fond les fruits et les légumes à l'eau courante fraîche, même si vous avez l'intention de les peler. Cela aide à prévenir la prolifération des bactéries qui pourraient être présentes. (Il s'agit ici d'un conseil de sécurité général qui ne s'applique peut-être pas toujours. Par exemple, vous n'avez pas à laver une banane avant de la peler.)
  • Utilisez une brosse à légumes propre pour frotter les fruits et les légumes à surface ferme tels que les oranges, les melons, les pommes de terre et les carottes. Il n'est pas nécessaire d'utiliser un savon spécial pour laver des fruits et des légumes frais.
  • Il n'est pas nécessaire de laver les légumes feuillus prêts à manger, emballés et prélavés avant de les manger. Par contre, les légumes feuillus précoupés et prélavés qui se vendent dans des sacs ou des contenants ouverts devraient être lavés avant d'être mangés.
  • Utilisez une planche à découper pour les fruits et les légumes frais et une autre planche pour la viande, la volaille, le poisson et les fruits de mer crus.
  • Placez les fruits et les légumes pelés ou coupés dans une autre assiette ou un autre contenant propre pour éviter la contamination croisée.
  • Utilisez des essuie-tout pour éponger les surfaces de la cuisine ou changez de torchon pour laver la vaisselle tous les jours afin de prévenir une contamination croisée et la prolifération des bactéries. Évitez d'employer des éponges, car il est plus difficile d'y empêcher la croissance des bactéries.
  • Désinfectez les comptoirs, les planches à découper et les ustensiles avant et après la préparation des aliments. Utilisez un désinfectant pour la cuisine (en suivant le mode d'emploi indiqué sur le contenant) ou une solution d'eau de Javel (5 ml d'eau de Javel pour 750 ml d'eau) et rincez avec de l'eau.

Les groupes vulnérables, plus particulièrement les femmes enceintes, les personnes dont le système immunitaire est affaibli et les personnes âgées devraient éviter de consommer certains produits.

Ce que le gouvernement du Canada fait pour vous protéger

Le gouvernement du Canada a à cœur la salubrité des aliments. Santé Canada établit des règlements et des normes sur la salubrité et la qualité nutritionnelle des aliments vendus au Canada. Grâce à des inspections et à des mécanismes d'application de la loi, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) vérifie que les aliments vendus dans le pays répondent aux exigences de Santé Canada.

Date de modification :