Nous révisons le guide alimentaire du Canada. Participez à la consultation (le lien sera ouvert dans une nouvelle fenêtre) et aidez à réviser le Guide alimentaire canadien.

Herbes fraîches

On utilise souvent des herbes fraîches pour assaisonner les plats et leur donner de la saveur. Même si on peut s'en procurer dans la plupart des épiceries et des marchés fermiers, de nombreux Canadiens cultivent un jardin de fines herbes dans leur propre cour.

Le romarin, l'origan, le basilic et le thym font partie des variétés d'herbes fraîches populaires. En plus de rehausser le goût de vos plats préférés, les herbes fraîches peuvent également contribuer à réduire le risque de maladies du cœur.

En veillant à manipuler, à laver, à préparer et à entreposer correctement les herbes fraîches, vous pouvez profiter de leurs bienfaits pour la santé et aider à prévenir les intoxications alimentaires pour vous-même ainsi que pour votre famille.

Sur cette page :

Herbes fraîches et intoxications alimentaires

Même si, à l'état naturel, les herbes fraîches ne contiennent pas de bactéries susceptibles de vous rendre malade, elles peuvent devenir contaminées, car elles poussent à proximité de la surface du sol.

Consommer des fines herbes qui ont été contaminées par des bactéries nuisibles peut vous rendre malade. Des herbes contaminées ont été liées à des incidents d'intoxication alimentaire causés par les bactéries Cyclospora et E. Coli.

Les herbes fraîches peuvent être contaminées pendant la culture par :

  • le sol
  • de l'eau contaminée
  • des animaux
  • du fumier insuffisamment composté

Elles peuvent également être contaminées par des bactéries :

  • pendant et après la récolte au moment de la manutention, de l'entreposage et du transport
  • au magasin d'alimentation, dans le réfrigérateur, ou encore sur le comptoir de cuisine et la planche à découper (par une contamination croisée avec des bactéries nuisibles présentes dans de la viande crue, de la volaille ou des fruits de mer)

Sélection des herbes

  • Choisissez des herbes qui ont des feuilles de couleur vive et qui dégagent une odeur de fraîcheur. Les tiges devraient être croquantes et les feuilles ne devraient pas être desséchées.
  • Évitez les feuilles qui sont jaunes ou brunes ou qui présentent des taches noires.

Réfrigération et entreposage

  • Les herbes fraîches devraient être rangées au réfrigérateur sans être lavées. Coupez le bout des tiges et mettez les herbes dans un sac de plastique refermable. Conservez les herbes dans le bac à légumes de votre réfrigérateur jusqu'à cinq jours.
  • Vous pouvez également les congeler après les avoir lavées et épongées à l'aide d'essuie-tout. Rangez-les dans un sac à congélation.
  • On devrait entreposer le basilic non lavé sans le réfrigérer ni le couvrir. La réfrigération risque de noircir les feuilles. C'est la seule herbe fraîche qui doit être conservée de cette façon.

Nettoyage

En vous lavant les mains et en adoptant des techniques de nettoyage adéquates, vous pouvez éviter la contamination croisée et prévenir la propagation d'intoxications alimentaires.

  • Lavez à fond tous les ustensiles, les comptoirs et la planche à découper avec de l'eau chaude et du savon avant et après avoir manipulé des herbes fraîches.

Préparation

Lavez-vous les mains à fond avec de l'eau chaude et du savon pendant au moins 20 secondes, et ce, avant et après avoir manipulé des herbes fraîches.

  • Jetez les feuilles qui jaunissent ou qui sont recouvertes de taches noires.
  • Rincez les herbes à l'eau courante fraîche. Il est inutile d'utiliser autre chose que de l'eau pour laver les herbes. Les laver sous un faible jet d'eau est aussi efficace que d'utiliser un nettoyant pour les fruits et légumes.
  • Ne faites pas tremper les herbes fraîches dans un évier rempli d'eau. Elles pourraient être contaminées par des bactéries présentes dans l'évier.

Le saviez-vous?

Chaque année, plus de 4 millions de Canadiens sont victimes d'une intoxication alimentaire. Bon nombre de ces maladies pourraient être évitées en adoptant les techniques adéquates de manipulation et de préparation des aliments.

Ce que fait le gouvernement du Canada pour vous protéger

Le gouvernement du Canada a la salubrité des aliments à cœur.

De concert avec les acteurs de l'industrie, nous nous efforçons de déterminer les meilleures pratiques qui peuvent servir à prévenir la contamination des fruits et des légumes frais dans l'ensemble du système alimentaire, qui s'étend du champ jusqu'au magasin. De plus, par ses activités d'inspection et d'application de la loi, l'Agence canadienne d'inspection des aliments veille à ce que les mesures prises par les producteurs, les fabricants et les importateurs soient efficaces et à ce que les aliments offerts aux Canadiens soient salubres.

Date de modification :