Lorsque vous aurez fini de consulter ce site, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous pour remplir un questionnaire de rétroaction.
Le questionnaire apparaîtra dans une nouvelle fenêtre. Commencez maintenant

Surveillance du virus Zika

Apprenez comment le virus Zika est surveillé.

Sur cette page

Le virus Zika a-t-il été recensé au Canada?

En date du 22 septembre 2016, le Canada a recensé 282 cas de virus Zika liés aux voyages et 2 cas contractés par transmission sexuelle. La transmission de mère au fœtus a été signalé à 2 reprises. Le risque que courent les Canadiens voyageant des pays ou régions des États-Unis où le virus Zika transmis par les moustiques a été signalé (disponible en anglais seulement) est actuellement faible.

Les données seront mises à jour les jeudis. La prochaine mise à jour sera faite le jeudi 29 septembre 2016.

Le virus Zika recensé au Canada en date du 22 septembre 2016
Pays Contractés par transmission sexuelle Transmission de mère au fœtus Liés à des voyages
Canada 2 2 282

En date du 22 septembre, le Canada confirme que 2 cas de virus Zika ont été transmis de mère au fœtus. Un de ces cas a causé des anomalies congénitales neurologiques graves chez l'enfant.

Grossesses et transmission de mère au fœtus ont été signalées
Nombre de grossesses signalées parmi les femmes infectées par le virus Zika Transmission de mère au fœtus
Aucune anomalie observée qui a été causée par le Zika Anomalie observée qui a été causée par le Zika
14 1 1

Le nombre de grossesses signalées ne reflète peut-être pas toutes les grossesses des femmes infectées par le virus Zika au Canada.

Les données des résultats des transmissions de mère au fœtus sont faites à partir d’observations lors :

  • de la grossesse
  • des grossesses improductives
  • des naissances

Les grossesses improductives comprennent les :

  • fausses couches
  • mortinaissances
  • avortements

Des anomalies congénitales associées au Zika pourraient se présenter sous forme de :

  • manifestations neurologiques, variant de légères à sévères et/ou
  • syndrome congénital associé à l’infection au virus Zika qui compte, entre autres, la microcéphalie 

Des renseignements plus détaillés ne peuvent pas être divulgués pour des raisons de confidentialité.

Combien de cas d'infection à virus Zika recense-t-on dans le monde?

C'est dans les années 1950 que le virus a été décelé pour la première fois chez l'humain. De 1951 à 1981, des preuves d'infection humaine par le virus Zika ont été signalées dans des pays d'Afrique et dans certaines parties de l'Asie

En 2007, la première éclosion importante d'infection à virus Zika a eu lieu en Micronésie (île de Yap), dans le sud-ouest de l'océan Pacifique. Il s'agissait de la première fois où le virus Zika était détecté à l'extérieur de l'Afrique et de l'Asie.

Entre 2013 et 2015, plusieurs éclosions importantes ont été signalées dans des îles et des archipels de la région du Pacifique. Cela comptait une éclosion importante en Polynésie française.

Au début de l'année 2015, le virus Zika est apparu en Amérique du Sud, où des éclosions étendues ont été signalées au Brésil et en Colombie.

Actuellement, 6 pays, territoires et régions ont signalé des cas de microcéphalie et/ou de malformations du système nerveux central potentiellement liées au virus Zika. La situation des femmes enceintes dans les pays aux prises avec le virus Zika est suivie en permanence.

Comment le Canada surveille-t-il le virus Zika?

Le Laboratoire national de microbiologie est en mesure de déceler le virus et il offre des tests pour soutenir les provinces et les territoires.

Plusieurs provinces et territoires mènent des activités de surveillance des moustiques dans le cadre de leurs programmes de surveillance du virus du Nil occidental.

À l'avenir, il faudrait envisager d'accroître la surveillance des moustiques afin de détecter une incursion de nouvelles espèces de moustiques au Canada. Cette surveillance comprendrait les espèces responsables de la transmission du virus Zika.

Date de modification :